Poudlard Xpress :: Fermé Index du Forum


 
█ Index █ FAQ █ Rechercher █ S'inscrire █ Se Connecter

:: ¤ Le retour de Gareth Pearl ¤ ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Poudlard Xpress :: Fermé Index du Forum -> Ecole de Magie " POUDLARD " -> SERPENTARD -> Salle commune
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gareth Pearl
Serpentard

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2007
Messages: 329
Emploi: Eleve
Gallion(s): 1 521

MessagePosté le: 10/08/2009 15:53:20    Sujet du message: ¤ Le retour de Gareth Pearl ¤ Répondre en citant

Cet air, cette verdure, ces montagnes … Cela faisait un long moment qu’il n’avait vu ces paysages, et surtout ce château ! Mais quel château me direz-vous ? Le château de Poudlard ! Il abritait une école de sorcellerie. Cette école était son école, lui qui était un sorcier de sang pur, descendant d’une longue lignée de sorcier et sorcière célèbres.

Il n’avait plus remit les pieds dans cette école depuis un très long moment, depuis que Celui-Dont-On-Ne –Doit –Pas –Prononcer-Le-Nom était de retour. Il avait reçu un hibou de sa famille, qui lui avait demandé de revenir près d’eux, pour se préparer … Préparer à quoi ? A être à côté du Seigneur des Ténèbres lorsqu’il allait retrouver sa grandeur, mais ca chute prématuré avait changé la donne. En effet il avait eu vent de ce qui c’était passé à Poudlard durant l’année écoulé. Depuis, ses projets n’avaient pas changé, mais il croyait qu’il n’allait plus remettre les pieds dans cette école …

Jusqu’au jour, où il reçu la fameuse lettre de la nouvelle directrice de l’école, Minerva McGonagall. Comment pouvait elle avoir été nommé directrice ? M’enfin, il pouvait réintégrer l’école et ce, en cinquième année. Il aurait ainsi la chance d’avoir une couverture pour mener à bien ses projets, qui le mèneraient au plus haut niveau ! Il avait donc décidé de revenir. Mais il ne voulait pas prendre le Poudlard Express, et voir tout ces visages, dont la plupart ne méritaient pas d’intégrer cette école. A accueillir tout ces Sang de Bourbe, Poudlard finirait par perdre son peu de prestige. Il avait donc voyagé jusqu’au Prè-au-Lard avec de la poudre de cheminette. Prè-au-Lard était le seul village composé à 100% de sorcier, et il était aux pieds du château. Il ne lui resterait plus alors qu’a monter la colline pour arriver dans cet endroit qu’il venait tout juste de quitter.

Il aurait pu assister au banquet, mais pareil, il ne pouvait pour le moment se fondre dans la masse. Il devait réfléchir à la manière de se comporter, à sa manière d’agir, pour pouvoir apparaitre en toute discrétion, et ainsi passé le plus inaperçu que possible. Il alla donc en direction des cachots, ou se trouvaient la salle commune de sa maison, les Serpentards. Mais il voyait au fur et à mesure de ses pas, que cette école avait vraiment changée, l’air devenait irrespirable ! Mais cela n’allait pas durer longtemps, il allait remédier à cela.

Enfin arrivé dans la salle commune, elle, par contre n’avait pas vraiment changé, mais quelque chose lui paraissait étrange … Comme si ce n’était plus des « vrais » Serpentards qui y vivaient. Comment cela pouvait-il se faire ? Ca aussi il allait y remédier et au plus vite. Il se devait de redorer le blason de cette maison, la plus pur de toute l’école. C’était elle qui ferait la grandeur de Poudlard, il en était sur. Il posa sa cape, sur un divan, et attendit. Il ne savait pas vraiment quoi, mais il sentait qu’il devait rester là, à attendre.

Décidément cette année allait être vraiment étrange à tout point de vue. Mais sa priorité ? Nettoyer comme il se devait cette école, pour qu’enfin elle puisse avoir le rayonnement qu’elle se devait d’avoir, lui permettant ainsi de concrétiser ses projets …

_________________
¤¤ Baguette d'Acajou, écaille de Basilic, 25 cm ¤¤

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 10/08/2009 15:53:20    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Antarane Wells
Serpentard

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 522
Emploi: Chieuses
Liens familiaux: Tous mort
Gallion(s): 10 800
Pixies:

MessagePosté le: 10/08/2009 21:48:43    Sujet du message: ¤ Le retour de Gareth Pearl ¤ Répondre en citant


    - Le mômes, tu viens de me gâcher la journée en osant mettre ta sale face de rat dans mon champs de vision. Je devrais t’enlever quelques points pour ça…


    Le première année observa la jeune fille avec des yeux rond. C’était quoi cette furie au cheveux roux qui débarquait de nulle part ? A vrais dire, il n’aurait pas le temps de le savoir, elle était déjà partie. Oui, elle était comme ça Miss Wells, elle débarqué de nulle part, telle une ombre, elle vous traumatise un gnomes et elle repart aussi vite qu’elle est arrivé, d’une manière quasi fantomatique En même temps, celui là il avait eu de la chance. Antarane n’était pas dans sa bonne période en ce moment, et il avait eu droit à la crois dans un jour ou elle était « bien », bien pour une mauvaise période hein. Compliqué cette histoire ? Je vous le fait pas dire. En même temps le jour ou y’as un trucs de pas compliqué qui se passe dans la vie de la jeune fille vous m’appelez hein.

    On devait être vers la fin de l’après-midi. Vers 18 ou 19 heures, un trucs dans le genre. La jeune fille venait de sortir dans le parcs, paquet de clopes et briquet à la main. Oui, elle fumait, une manière de reprendre le flambeau de Mike Williams, parti en quêtes de ses parents, histoire de les envoyer à bouffé aux détraqueurs. Du coup ben entendu il n’était plus à Poudlard et il n’y avait plus personne d’autres pour polluer la salle commune avec de la fumée de cigarette. Goudrons, nicotine et tous le reste, Anta avait fini par s’y abonner,. Pourquoi ? Juste pour faire chier l’immense populace de non fumeur qui passaient son temps à râler à chaque fis qu’ils sentaient un peu de fumée… Pitoyable.
    Antarane arrivé au bout de trois ans de Poudlard à en avoir sa claque. Tous le monde il était beau tous le monde il était jolie. Ouais, bah Okey tant mieux pour vous… Si tous le monde se plier au ordres comme ça, suivez comme des petits moutons sans s’affirmer, ben tant mieux pour eux. Elles de son côté, elle savait très bien que si les mangemorts tentaient de laver le cerveau des gens d’une manière peu catholique, le ministère n’était pas non plus une pauvre petite vierge effarouchée.

    Ce qu’elle ferait plus tard ? Elle voyagerait, elle ne bosserait pas, elle serait une marginale sans attaches. Pourquoi ? Parce que pour elle la vie ce n’était pas se plier au règles. Pour elle la vie ça n’était pas se ranger correctement dans les rail d’un système pour être accepté de tous. Non, pour elle, pour que la vie soit vécu, il fallait qu’elle le soit selon ses envie.
    Donc si elle avait envie d’enfumer les gens à longueur de journée, de répondre au professeur, de repeindre la salle de lupin en rose fluo, de dire à toutes cette saloperie de moutons qu’ils n’étaient rien, si elle avait juste envie de s’affirmer comme ça, de ne pas respecter les règles même en tant que préfète en chef… Elle le ferait, et elle défier quiconque de l’empêcher de vivre comme elle en avait envie.

    D’ailleurs, elle rentra illico dans le château. La pestes de service en profita pour lancer en toutes discrétion un sort qui fit glisser le sol après elle, du coup, toutes personnes se baladant dans le hall glisserais forcément. Elle passa dans les château et arriva dans la salle commune des serpentard. Il y avait déjà une personne, un garçons, sûrement plus âgé qu’elle. Elle ne le connaissait pas. Avait-elle envie de le connaître ? Peut être pas. Que pouvait-il lui apporter ? Lui, serpentard et sûrement moutons comme les autres ?
    Elle se dirigea vers un fauteuil, à l’opposé du garçon, et alluma une cigarette qu’elle commença à fumer en répandant l’odeur nauséabonde du tabacs dans toutes la pièces. Non, ce n’était sûrement pas elle, qui engagerais la conversation avec un parfait inconnu.
    Timidité maladives ? Non, simple semi asociabilité….

_________________


Revenir en haut
Gareth Pearl
Serpentard

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2007
Messages: 329
Emploi: Eleve
Gallion(s): 1 521

MessagePosté le: 10/08/2009 22:41:28    Sujet du message: ¤ Le retour de Gareth Pearl ¤ Répondre en citant

Cela faisait un moment qu'il était là dans la salle commune des Serpentards, celle salle qu'il n'avait plus eu l'occasion de côtoyer depuis le jour de son départ. Il était là, débout devant la cheminée, appuyé sur le rebord à réfléchir ! Oui mais à quoi ? Il se demandait comment il allait se comporter durant les jours qui suivent, avec tous ces gens qu'il le répugnait tant. Que devait-il faire; tout de suite mettre le désordre et le chaos, ou valait-il mieux attendre que tout le monde, ne le remarque plus pour pouvoir s'amuser encore plus par la suite. Il ne savait vraiment pas … En tout cas, il se devait de remettre les choses en ordre, mais il se devait d'être plus malin que tout les autres. En effet, dans ce genre de situation il était préférable de ne pas se faire remarquer. Du moins jusqu'au bouquet final, jusqu'à l'apothéose de son projet.

Les souvenirs tapaient dans sa tête comme une force invisible. Il avait vécu tellement de choses ici, bonne mais aussi mauvaises. Chaque centimètre de cette pièce lui rappelait la rébellion qu'il avait tenté de mener jusqu'au bout. Chaque carré d'herbe, lui rappelait ses longues balades dans le parc. C'était surement l'endroit qu'il préférait le plus à côté du lac, car il y trouvait le temps de réfléchir tranquillement à l'abri des regards indiscrets. Il aurait aimé pour le coup avoir une pensine sous la main, pour pouvoir déverser un peu de ce fils de pensées qu'il le rongeait tant.

Il avait changé, encore plus mûrit pendant son année d'absence. Il avait tellement de choses … La folie de ses parents, a vouloir rejoindre le seigneur des Ténèbres, les disparitions, les morts ! C'est certain qu'il avait changé à quelques égards. Mais cela ne changerait rien, il recherchait le pouvoir, et il l'aurait. Il s'était endurci, mais finalement n'est ce pas le propre d'une personne seule ? De toute façon, il ne pouvait se permettre d'avoir des « choses » qui le générait tout au long de son ascension. Mais a près tout, il avait apprit autre chose, il ne pouvait prévoir trop à l'avance l'avenir, à cause de son côté si aléatoire. Il ne pouvait pas se permettre d'erreur, il devait être vigilant, tout en essayant de mener son projet à bien, peut importe qui se trouverai devant lui. De toute façon dans cette école, il ne trouverait plus vraiment quelqu'un collant aux valeurs propres d'un Serpentard, il en était convaincu.

Il regarda sa montre. Une heure qu'il était là en train de réfléchir, perdu dans le fil de ses pensée, quand il entendit derrière lui, quelqu'un rentrer dans la salle commune des Serpentards. Une fille surement vu le son de ses pas. Il l'entendit se poser dans le canapé, puis le un son d'une cigarette qui s'allume se fit entendre. Tiens donc cette école avait laissé ses portes ouvertes aux fumeurs … Mais bon, il n'avait rien contre ça, à vrai dire ça lui était totalement égal ! Au moins elle n'avait pas l'air comme toutes ces autres filles, a passé son temps avec leurs froufrous . Il leva tranquillement sa baguette, et fit quelques gestes pour faire apparaître un petit nuage de fumée avec lequel il dessina le symbole de Serpentard.

Finalement il se retourna, et regarda sa condisciple. C'était une jeune fille, dont il était surement l'ainé. Elle avait des cheveux d'une intense couleur rousse, chose pas très commune ici. Elle ne devait surement pas passer inaperçu dans l'école. Il continua a la dévisager, lorsque son regard tombât sur un écusson aux couleurs vert et argent, avec un P gravé dessus. Ainsi c'était la préfète des Serpentard … Un peu jeune pensa t-il ! Avait-elle le vrai charisme pour faire partit de cette noble maison, et ainsi porté ce blason ? Elle dégageait quelque chose qu'il n'arrivait pas à décrire … Une sorte de colère ou une noirceur intérieure ! Il n'arrivait pas très bien à discerner la jeune femme qu'il avait devant lui … Il décida donc d'engager une conversation, car il voulait en savoir plus sur cette interlocuteur qui avait ce quelque chose de particulier.


« A qui ai-je l'honneur ? La nouvelle préfète de Serpentard, mais à qui exactement ?»


« Je me présente, Gareth Pearl, élève de cinquième année. Mais je ne vous avais jamais encore vu ici ? Cela fait longtemps que vous crachez votre fumée ici ? »


Il ne put s'empêcher d'esquisser un sourire avec cette dernière phrase. En effet, les gens sont tellement simple à analyser! Il suffit d'une phrase bien placée pour comprendre leurs réactions, leurs caractères. Mais quelque chose lui disait que la personne qui se trouvait en face, n'allait pas se laissé faire aussi facilement ...

_________________
¤¤ Baguette d'Acajou, écaille de Basilic, 25 cm ¤¤

Revenir en haut
Antarane Wells
Serpentard

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 522
Emploi: Chieuses
Liens familiaux: Tous mort
Gallion(s): 10 800
Pixies:

MessagePosté le: 11/08/2009 11:42:01    Sujet du message: ¤ Le retour de Gareth Pearl ¤ Répondre en citant

    Un léger et court silence c’était installer dans la salle commune. Rien de bien dérangeant, au contraire, personne ne polluer l’atmosphère avec des pâles réflexions typiques serpentarienne A croire que plus personne ne faisait dans l’originalité dans cette maison de mouton.
    En fin de compte la jeune fille ne pu pas terminer sa cigarette dans ce silence qu’elle aimait tant. Non, le jeune homme décida de troubler la tranquillité de la jeune fille en se présentant à elle. Gareth Pearl ? Hum… ce nom ne lui disait strictement rien. Ils ne s’était jamais croisé et apparemment le visage d’Antarane n’avait pas l’air de lui dire grand choses. Pourtant la jeune fille était une des dernière « tête d’affiche » de la piètre maison des verts et argents. C’était bien simple la tigniasse rousse de la jeune fille ne présager jamais rien de bon lorsqu’elle s’attardait dans la salle commune. Généralement ça finissait toujours en clash. Le dernier en date avait abouti à la division en deux partie des élèves de la maison. Les pro contre les anti Voldemort. Diviser pour mieux régner ? Non, pas du tout, Antarane ne voulait pas le pouvoir, elle les laisser au complexer de la baguette. Pour elle la vrais supériorité c’était d’être libre, sans engagement,, sans devoir, sans personne à gérer ou sans être gérer par quiconque. Le comble pour une préfète en chef me direz vous…

    - […] Ça fait longtemps que vous crachez votre fumée ici ?


    Un léger sourire énigmatique passa sur le visage de la jeune fille, elle prit le temps de tirer deux nouvelle fois sur sa cigarette avant de répondre au cinquième année qui se tenait devant elle.

    - Entrée en matière typique de nos cher condisciple. Avoue Mister Pearl que ce n’est pas des plus original.


    Encore deux taf et elle écrasa sa cigarette sur la table à côté du fauteuil sans la moindre gêne. Elle en alluma immédiatement une autres et continua sur sa lancé.

    - Et tu as le malheur d’avoir l’honneur de rencontrer Antarane Wells, troisième année, préfète en chef de notre chère prison dorée. Mais ça à la limite on en a un peu rien à faire. Les préfets ne sont que les cabots du corps professoral… Pitoyable.


    Le ton était âpre, le discours essentiellement critique. Elle observa le jeune homme de haut en bas. Si les cheveux roux n’était pas très courant à Poudlard,les cheveux blanc l’était encore moins. Le jeune homme dégager une aura charismatique. Tant mieux pour lui, il n’avait pas l’air d’être ennuyant à souhait comme la plupart des dernier arrivant des serpentard. Quoique même les anciens étaient assez pitoyable. Tirant une taf, elle souffla sa fumée en direction du visage de son interlocuteur.

    - Quant à la fumée, je suis au regret de t’annoncer que si elle te gêne, j’en aurait strictement rien à faire. Donc pas besoin d’essayer de me faire éteindre ma cigarettes…


    Le ton de la jeune fille était complètement détaché et elle tourna la tête comme pour faire comprendre à son interlocuteur qu’il n’y avait plus rien à ajouter et que la discussion était close. Un soupçon d’asociabilité je vous dis… Vraiment, lorsqu’on voulait faire connaissance avec la jeune fille, il fallait être patient, pas le moins du monde succeptible et assez perspicaces, intelligent et charismatique pour ne pas l’ennuyer. Sinon vous risquiez fort d’être inscrit en tête de listes des personnes à abattre pour avoir commit le crime de n’avoir absolument aucune personnalité…

_________________


Revenir en haut
Gareth Pearl
Serpentard

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2007
Messages: 329
Emploi: Eleve
Gallion(s): 1 521

MessagePosté le: 11/08/2009 14:29:35    Sujet du message: ¤ Le retour de Gareth Pearl ¤ Répondre en citant

Il fixa longuement le visage de sa condisciple. Il avait quelque chose d'étrange, d'imperceptible, comme si deux forces se tiraillaient pour savoir qui allait prendre le pouvoir sur l'autre. Il avait rarement eu l'occasion de croiser une personne si « étrange » dans l'enceinte de Poudlard. Mais bon cela pourrait aussi bien lui réserver de bonne comme de mauvaises surprises … Il avança d'un pas feutré dans sa direction, juste avec pour seul accompagnement, le bruit de sa robe vert sombre sur le tapis de la salle commune. Plus il s'approchait, plus il pouvait voir ce visage, si complexe, si particulier animé d'un sourire hautain mais pourtant énigmatique. Il stoppa quelques instants. Il devait faire attention, et prendre son temps pour essayer de décortiquer le moindre recoin de sa personnalité.


« Entrée en matière typique de nos cher condisciple. Avoue Mister Pearl que ce n’est pas des plus original. »


Tiens donc, elle avait réagit à sa petite attaque acide, marrant. Mais elle n'avait pas réagit de la façon qu'une personne sans intérêt l'aurait fait. Il aurait attendu d'une telle personne à de la colère, de la violence, mais pas là. Il devait avouer que sa réponse avait été faite tout en finesse, et avec une pointe de sarcasme. Finalement un bon point à ses yeux … Sur ses paroles, elle écrasa alors sa cigarette sur une table à côté d'elle avant d'en rallumer une autre.


« Et tu as le malheur d’avoir l’honneur de rencontrer Antarane Wells, troisième année, préfète en chef de notre chère prison dorée. Mais ça à la limite on en a un peu rien à faire. Les préfets ne sont que les cabots du corps professoral… Pitoyable. »


Il pouffa un petit rire forcé comme il avait le don. C'est vrai qu'en général les préfets étaient des personnes assez singulières. Il vouaient un culte particulier pour tout qui se rapprochait de Poudlard de près ou de loin. Il avait une aversion particulière vis à vis d'eux … Comment pouvait-on être aussi bête et aussi lèche botte vis à vis de ceux qui dirigeaient l'école ? Il avait eu l'occasion d'être préfète lui aussi, mais il s'était servit de ce statut, pour pouvoir avoir un accès a tout lieu de cette école, sans qu'on lui pose la moindre question. Mais avait un drôle de souvenir de ceux qui remplissait la même fonction durant son mandat. Il les répugnait plus que tout … Encore une fois il se perdit dans ses pensées lorsqu'il en fut ramené par la fumée qui se dégageait de la bouche de la jeune Serpentard.


« Quant à la fumée, je suis au regret de t’annoncer que si elle te gêne, j’en aurait strictement rien à faire. Donc pas besoin d’essayer de me faire éteindre ma cigarettes… »


Il continua d'avancer, et se posa dans un des fauteuils a proximité de la jeune fille. Il posa son regard au tour de lui, puis le reposa fixement sur Antarane. Plus les mots sortaient de sa bouche, plus elle laissait entrevoir une personne d'une complexité déconcertante. Mais il aimait les défis, il aimait pouvoir décortiquer une personne pour connaître ses craintes, ses peurs … Il continua alors la conversation.


« La fumée me dérange pas, de toute façon même si elle m'avait dérangé, ça n'aurait rien changé à ton comportement. Alors comme ça c'est un honneur de te rencontré ? Mais en quoi en est ce un ? Car tu es la préfète d'une maison qui a perdu de sa valeur, ou bien pour une autre raison qui dépasse l'entendement ? 


Il regarda au tour de lui, pour voir a quel point les gens, qui vivaient ici, avaient changé. Il connaissait les lieux, mais c'était comme si, ils étaient habités par de la bouse de dragon. Il ne pouvait voir ce lieu si cher à son cœur, se voir transformer d'une telle manière.


« Et finalement que comptes tu faire de ton rôle de préfet ? Comme tout les autres ? Ou tu comptes faire autre chose de bien plus 'constructif' ? Ça serait dommage de gâcher ton talent … Tu sais malgré la prison que représente cette école, y'a toujours beaucoup de choses à faire, quand on sait aller dans la bonne direction … »

_________________
¤¤ Baguette d'Acajou, écaille de Basilic, 25 cm ¤¤

Revenir en haut
Antarane Wells
Serpentard

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 522
Emploi: Chieuses
Liens familiaux: Tous mort
Gallion(s): 10 800
Pixies:

MessagePosté le: 11/08/2009 15:19:12    Sujet du message: ¤ Le retour de Gareth Pearl ¤ Répondre en citant

    Apparemment pour Mister Pearl la conversation n’était pas terminé. A croire que Antarane était encore tombé sur une pipelette. Bah, tiens du nouveau pour changer…

    - Pas un honneur non, un malheur. « L’honneur » c’était pour reprendre ta simple formule de « politesse »… Mais tu n’as pas du le comprendre…


    Antarane prit ensuite le temps de faire des petit rond avec la fumée d’un air totalement détaché. Elle ne regarder pas son interlocuteur. A quoi bon, tous ce qu’il disait pour le moment ne l’intéressé guère. Préfète d’une maison qui a perdu sa valeur ? Oui, elle était d’accord. En même temps elle n’avait pas de mander de porter cette foutue un insigne.

    - Et finalement que compte tu faire de ton rôle de préfet ? Comme tout les autres ? Ou tu compte faire autres choses de bien plus ’constructif’ ?
    Ça serait dommage de gâcher ton talent.. Tu sais malgré la prison que représente cette école, y’a toujours beaucoup de choses à faire, quand on sait aller dans la bonne direction …


    Antarane arqua un sourcil et se décida à accorder enfin toutes sont attention à Gareth. Le cinquième année avait l’air d’avoir de l’idée. Encore fallait t’il qu’elle soit bonne… Qu’insinuait-il par ‘constructif’ ? Antarane tait en train d’y répondre lorsqu’un cris provint des dortoir féminin, elle leva les yeux au ciel. Un traîné grise apparue alors au pied de la jeune fille. Faëllir, son loupanthère mâchouiller tranquillement le rat d’une des compagnes de dortoirs de la jeunes fille; cette dernière excédée vint trouvé Antarane… Courageuses la jeune fille, mais pas pour longtemps. Notre rousse nationale se leva et écrasa sa cigarette dans le cou de la fille en face d’elle. Elle murmura ensuite calmement un simple « Casse-toi, tu vois pas que je suis en grande conversation avec monsieur ? ». Les yeux de la jeune fille allèrent de Antarane à Faëllir, puis à Gareth. Elle reparti immédiatement Antarane se rassit le plus calmement du monde et ralluma une troisième cigarette. Faëllir a ses pieds finissait son rat.

    Faëllir tait un loup panthère, le corps d’un loup et la tête d’une panthère tacheté. Il avait aussi l’agilité du félin. C’était un animal rare. Très rare et en apprivoisé un, c’était encore plus rare. A taille adulte il fait la taille d’un gros loup, pour le moment, il était encore jeune et avait donc la carrure d’un jeune loup gris. Mais dans l’enceinte de Poudlard, il était sous le coup d’un reducto et ressemblait plus à un gros chat, voir à un chien de taille moyenne. Il fascinait certain, faisait peur à d’autres. Une choses est sure, il n’écouter que la jeune fille. Il lui obéissait au doigts et à l’œil.
    Ce petit incident clos, Antarane reporta de nouveau son attention vers Pearl. Elle l’observa avec une mine amusé.

    - Tu sais, au lieu de tenter de me souffler quelconques idées, dis-moi franchement ce que tu veux et ce que tu pense…


    Toujours ce ton détaché qui devenait de plus en plus habituelle chez elle. Elle avait treize ans mais elle n’était pas bêtes. Fumant sa cigarette, elle laissa Mister Pearl réfléchir sans le presser. Tôt ou tarde le le serait, ce qu’il voulait vraiment…

_________________


Revenir en haut
Gareth Pearl
Serpentard

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2007
Messages: 329
Emploi: Eleve
Gallion(s): 1 521

MessagePosté le: 11/08/2009 19:54:51    Sujet du message: ¤ Le retour de Gareth Pearl ¤ Répondre en citant

Gareth était en train d’attendre que son interlocuteur daigne ouvrir la bouche, lorsqu’un gri strident se fit entendre dans la direction des dortoirs pour fille. *Enfin de l’animation* se dit-il d’une faible voix. Quelques instants après, une fille relativement jeune déboula dans la salle commune, entre deux états : les cris et les pleures. Mais qu’est ce qu’elle avait cette furie à le déranger ? Il jeta rapidement un coup d’œil aux pieds d’Antarane pour apercevoir, un hybride avec une queue de rat dépassant de la bouche. Il comprit alors que ce qui était dans la bouche de ce drôle d’animal, était surement ce qui avait servit d’animal de compagnie à cette moins que rien de pleurnicharde.

Qu’il était pathétique de voir des gens aussi raccroché à un vulgaire animal, qui ne pouvait vivre que quelques années à peine... Finalement sa condisciple réagit aux cries et aux pleures de la jeune fille. Elle se leva, se précipita sur la pleurnicharde et écrasa alors sa cigarette, dans le coup de la jeune fille. Drôle de façon de diminuer le volume sonore, mais du moment que cela permettait de faire partir cette moins que rien, ca le dérangeait pas. De toute façon, il fallait bien que cette maison commence à redevenir ce qu’elle était et donc que tout le monde ici devait se comporter comme des vrais Serpentards. Finalement Miss … alluma sa troisième cigarette.


« Tu sais, au lieu de tenter de me souffler quelconques idées, dis-moi franchement ce que tu veux et ce que tu pense… »


Décidément en plus de redorer le blason des Serpentards, cette jeune fille avait l’air assez perspicace, et ca c’était une valeur qu’il appréciait beaucoup. En effet, lorsqu’on peut lire dans les yeux de ses ennemis, cela donne une longueur d’avance considérable. Elle paraissait de quelqu’un qui lui serait très utile dans sa quête … Mais il n’était pas encore venu le temps de lui parler de quoi que soit. Il devait d’abord faire ses recherches, et voir si elle allait vraiment lui servir. Mais en tout cas pour le moment, elle se montrait sous son meilleur jour …


Il vit alors dans un coin de la salle des Serpentards, la jeune fille au rait disparu, revenir avec un air assez particulier. On pouvait lire la vengeance sur son visage. Elle n’avait surement pas comprit ce que venait de lui faire Antarane quelques minutes auparavant. Il sortit alors sa baguette d’un roux nacré, la pointant alors en direction de la furie.


* Confringo *


Des brûlures apparaissaient alors sur la peau de la jeune fille. Il venait en effet de lancer un sort provoquant des brûles superficielles sur une personne. C’était le sort qu’elle méritait, car il détestait être dérangé dans une conversation. Encore plus par une furie enragée qui faisait honte à son sang. Il rangea alors sa baguette dans la petite poche de son veston vert. Puis il se retourna vers Antarane.


« Ne croit pas que cherchais à te défendre, tu es assez doué pour ca à ce que j’ai pu voir, mais bon elle commençait à m’agacer a gindre comme une fillette de 6 ans. Il est temps qu’elle apprenne la leçon … Espérons que cela serve d’exemple aux autres ! »


Il regarda alors profondément Antarane dans les yeux, et lui sortit d’un ton univoque :


« Ce que je veux, tu le seras tôt ou tard, mais cela ne te concerne pas encore. Par contre je peux te dire ce que je pense. Cette école mérite d’avoir un prestige qu’elle n’a jamais réussit à avoir à cause de ses cafards qui y vivent. De plus les anciennes valeurs se font perdre, et j’en ai assez. Il est temps que les gens apprennent vraiment qu’on ne peut faire tout ce qu’on veut ici, comme vient de le comprendre cette chose... »


Il pointa alors en direction de la porte du cachot d’où venait de sortir cette magnifique Serpentard brûlée pour n’avoir pas comprit qu’on ne devait le déranger.

_________________
¤¤ Baguette d'Acajou, écaille de Basilic, 25 cm ¤¤

Revenir en haut
Antarane Wells
Serpentard

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 522
Emploi: Chieuses
Liens familiaux: Tous mort
Gallion(s): 10 800
Pixies:

MessagePosté le: 11/08/2009 21:57:40    Sujet du message: ¤ Le retour de Gareth Pearl ¤ Répondre en citant

    La petite idiote au rat mort tenta de revenir à la charge. Cette fois ce fut Pearl qui l’éloigna à coup de baguette. Hum, tant mieux, Antarane n’avait pas envie d’en flanquer une à quelque un aujourd’hui. Ça aurait encore dégénéré en bataille ranger. Vu l’humeur de Antarane ces derniers temps , elle risquait d’en envoyait un ou deux à l’infirmerie. Sans se exagérer.

    - Ne croit pas que je cherchais à te défendre tu es assez doué pour ça à ce que j’ai pu voir, mais bon elle commençait à m’acer à gindre comme une fillette de 6 ans. Il est temps qu’elle apprenne la leçon… Espérons que cela serve d’exemple aux autres ! Ce que je veux, tu le sera tôt ou tard, mais cela ne te concerne pas encore. Par contre, je peux te dire ce que je pense. Cette école mérite d’avoir un prestige qu’elle n’a jamais réussit à avoir à cause de ses cafards qui y vivent. De plus les anciennes valeurs se font perdre, et j’en a assez. Il est temps que les gens apprennent vraiment qu’on ne peut faire tous ce qu’on veut ici, comme vient de le comprendre cette chose…

    Antarane écrasa sa dernière cigarette sur la table et afficha une moue …déçu. Disons le franchement, le discours de Mister Pearl lui déplaisait, en partit seulement certes, mais il lui déplaisait.

    Elle se leva de son fauteuil, et partit s’accouder contre la cheminée. Les rôles s’inverser, peut être bien.

    - Ce que tu pense ne me plait pas tant que ça … Moi je veux faire ce que je veux dans ce château… Ou plutôt, je fais ce que je veux quand je veux… Je suis libre et sans contrainte. D’ailleurs, que l’on me chasse de ce château pour mon attitude ne me dérangerais pas. Moi, je veux mener ma vie comme je l’entend. Et ici, c’est mon terrain de jeux… Alors, si tu veux faire revenir d’ancienne valeurs, Okey , pourquoi pas… Par contre pour ce qui est d’apprendre aux gens qu’on ne peut faire tous ce qu’on veux… Oui, avec ces piêtre petit moutons qui suivent quiconque à un légèrement de personnalité, ouais, ça pourrait marcher… mais pas avec des gens comme moi… Tu me dira, avec tous nos cher lêches-bottes qui vivent entre ses murs, rare sont les personnes comme moi…


    Et laissa ses pensée en suspend. Sa voix était le plus pausée possible, toutefois ses yeux d’un gris profond, montraient sa détermination à faire tous ce qu’elle voulait quand elle le voulait. Le simple fait de fumer dans l’école alors que c’était interdit traduisait bien cet état d’esprit. C’était une jeune fille libre de ses choix, de ses actes, de ses pensée. Trop longtemps elle avait dû se taire, trop longtemps… Maintenant tous changer. maintenant elle serait le cheval indomptable, celui qui va ou il veut quand il veut, celui qui n’as pas besoin cavalier. Celui qui vit la vie au jour le jour. Carpe Diem comme on dit.
    Une petite magouille au sein de Poudlard . Si une personne osait un jour montait une choses dans le genre, elle y participerait comme elle n’y participerait pas… Insaisissable.. Si elle y trouve son intérêt, pourquoi pas… Mais si il n’y a rien pour elle, et qu’au contraire, en y faisant face, elle peut gagner quelques choses…

    Changeante ? Pas le moins du monde. Bien au contraire, trop fidèle à elle-même, à son style de vie, à sa ligne de conduite. Enfant d’une mère fille, haï par sa mère, souffrante de l’absence d’un père… Elle était maintenant orpheline, et bien qu’entourée de beaucoup d’amis, elle compter bien être solitaire. Beaucoup de choses dans sa vie avait fait que la marginalité était la seule chose qui lui tendait les bras. Et ce n’était pas un cinquième année qui lui dicterais quoi faire. Ça, il fallait que Pearl ce le mettent bien en tête.
    Elle n’était pas contre discuter avec lui de temps en temps calment, pas comme des mais, plutôt comme deux bons serpentard d’une lignée de sang pur qui se respecte, mais si il osait lui dicter quoi faire… Antarane avait beau être en troisième année, elle avait vécu chez Elvint avant qu’il ne meurt, elle avait eu droit à quelques entraînement spéciaux, maintenant elle vivait chez les Ectra, et chez les Wells, on n’était pas non plus de piètre sorcier. Avait t’elle le niveau d’un cinquième année ? Je ne saurais vous le dire, mais son don caché pouvait vite faire basculer les choses.
    Était-elle pour autant énerver ou quoique ce soit ? Non, pas le moins du monde, elle continuerait à parler calmement à son interlocuteur, elle le mettait juste en garde.

    - Toutefois avant de t’attaquer à l’école en entière, attaque toi à notre maison… Et encore heureux que tu n'est pas cherchais à me défendre, je n'aurais pas apprécier...


_________________


Revenir en haut
Gareth Pearl
Serpentard

Hors ligne

Inscrit le: 11 Oct 2007
Messages: 329
Emploi: Eleve
Gallion(s): 1 521

MessagePosté le: 12/08/2009 13:30:54    Sujet du message: ¤ Le retour de Gareth Pearl ¤ Répondre en citant

« Ce que tu pense ne me plait pas tant que ça … Moi je veux faire ce que je veux dans ce château… Ou plutôt, je fais ce que je veux quand je veux… Je suis libre et sans contrainte. D’ailleurs, que l’on me chasse de ce château pour mon attitude ne me dérangerais pas. Moi, je veux mener ma vie comme je l’entends. Et ici, c’est mon terrain de jeux… Alors, si tu veux faire revenir d’ancienne valeurs, Ok, pourquoi pas… Par contre pour ce qui est d’apprendre aux gens qu’on ne peut faire tous ce qu’on veut… Oui, avec ces piètres petits moutons qui suivent quiconque à un légèrement de personnalité, ouais, ça pourrait marcher… mais pas avec des gens comme moi… Tu me diras, avec tous nos cher lèches-bottes qui vivent entre ses murs, rare sont les personnes comme moi… »


Elle venait de se lever en direction de l’antre de braise ou il s’était trouvé avant qu’elle n’arrive dans la salle commune. Apparemment, elle n’avait pas très bien comprit le message qu’il avait essayé de lui passer. Mais qu’à cela ne tienne …


« Toutefois avant de t’attaquer à l’école en entière, attaque toi à notre maison… Et encore heureux que tu n’es pas cherchais à me défendre, je n'aurais pas apprécié... »


« Je ne t’ai rien dit encore sur mes plans, alors ne part pas trop vite en conclusion. Cela ne servirait a rien que je m’attaque de fond en comble à cette école. Tu sais, Poudlard est comme un château de carte, il suffit de toucher à des endroits bien précis pour que celui-ci s’effondre de lui-même. Et puis je n’ai pas l’envie pour le moment d’appuyer là ou ca fait mal. J’ai quelque chose d’autre à faire avant… »


Il se leva et se dirigea en direction de la Serpentard. Il l’approcha à peu feutré, et arrivé au niveau de son dos, il se courba pour lui chuchoter à l’oreille.


« Mais de toute façon je n’ai aucune raison de te dicter ta conduite ici. Bien au contraire, tu me seras plus utile en jouant le rôle d’électron libre … Je te laisse Poudlard comme terrain de jeu géant … Je crois que tu aimes assez faire ce que tu veux, et mettre un peu le désordre ici, alors ne te gène pas.»


Il se recula un peu, et reprit la suite de sa phrase.


« Je ne compte pas m’en prendre aux rares personnes qui ont encore des valeurs ici. Tu fais partit de ces personnes. Par contre si au cours d’une de tes parties de jeux, tu as besoin d’aide, tu pourras toujours me faire signe. Je n’hésiterai pas à t’aider, un peu de plaisir ne fait jamais de mal … »


Il attrapa sa cape qui était posé sur le fauteuil, et la vêtit. Il devait aller à la recherche de quelques ingrédients pour une de ses créations en matière de potion. Il ne devait pas trop tarder, et profiter de la confusion dû à la rentrée scolaire. Il recouvrit alors c’est long cheveux blanc du capuchon, ce qui lui donnait un air assez fantomatique.


« Je dois aller faire quelques ‘courses’ … Notre conversation va donc prendre fin, à moins que tu ne souhaites m’accompagner… »

_________________
¤¤ Baguette d'Acajou, écaille de Basilic, 25 cm ¤¤

Revenir en haut
Antarane Wells
Serpentard

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 522
Emploi: Chieuses
Liens familiaux: Tous mort
Gallion(s): 10 800
Pixies:

MessagePosté le: 12/08/2009 15:07:38    Sujet du message: ¤ Le retour de Gareth Pearl ¤ Répondre en citant


    - Je ne t’ai rien dit encore sur mes plans, alors ne part pas trop vite en conclusion. Cela ne servirait a rien que je m’attaque de fond en comble à cette école. Tu sais, Poudlard est comme un château de carte, il suffit de toucher à des endroits bien précis pour que celui-ci s’effondre de lui-même. Et puis je n’ai pas l’envie pour le moment d’appuyer là ou ça fait mal. J’ai quelque chose d’autre à faire avant…


    Il avait de l’idée, il n’avait pas l’air bêtes non plus. Mais comme dis plus haut je crois bien, il fallait encore voir ce que ça allait donner. Elle n’aller pas non plus vite en conclusions, elle tenter une approches différentes pour savoir ce qu’elle voulait savoir. Ce n’était donc pas des conclusion active juste elle prêcher une chose pour en savoir une autre. C’était certes sans grand succès pour cette fois, mais il fallait avouer que cette ruse l’avait bien aidé, et ce plus d’une fois. La ruse ? Oui… Un véritable serpentard est censé être une personne rusée… Pas vrais ?

    - Mais de toute façon je n’ai aucune raison de te dicter ta conduite ici. Bien au contraire, tu me seras plus utile en jouant le rôle d’électron libre … Je te laisse Poudlard comme terrain de jeu géant … Je crois que tu aimes assez faire ce que tu veux, et mettre un peu le désordre ici, alors ne te gène pas.


    Servir de pions n’était pas une chose que Antarane apprécier tous particulièrement, d’ailleurs Pearl n’avait pas besoin de lui dire de faire ce qu’elle voulait pour qu’elle le fasse. Électron libre ? Hum…oui. Quant à se gêner pour mettre le désordre…Depuis quand Antarane se gênait ?

    - Je ne compte pas m’en prendre aux rares personnes qui ont encore des valeurs ici. Tu fais partit de ces personnes. Par contre si au cours d’une de tes parties de jeux, tu as besoin d’aide, tu pourras toujours me faire signe. Je n’hésiterai pas à t’aider, un peu de plaisir ne fait jamais de mal …


    Antarane étouffa un petit rire supérieur. Mais c’est qu’il savait parfaitement magner les mots Mister Pearl. Du vrais venin, vus savez, celui qui vous endort avec une magnifique sensations d’apaisement… Hum, sauf qu’enfaîte il ne vus endort pas, il vous tue. Se méfier de lui ? Oui, certainement. Lui demander de l’aide ? Non, certainement pas. Demander de l’aide à une personne s’était inscrire une dette sur un petit carnet. Et avoir des dettes, c’était tous sauf être libre. Et puis Pearl avait l’air d’être un véritable serpentard, il était donc logique en sois de s’en méfier… Et ça, Antarane l’avait bien comprit.

    - Je dois aller faire quelques ‘courses’ … Notre conversation va donc prendre fin, à moins que tu ne souhaites m’accompagner…


    Achever une discussion avec une personne si intéressante ? Hum… Antarane n’était pas par nature du genre à rechigner contre un peu de silence et de solitude… mais là… Elle était intriguée, elle voulait en savoir plus. Elle tourna la tête vers Faëllir qui déguerpit aussi vite que possible en direction des dortoirs. Moins d’une minutes plus tard il ramener à la jeune femme une cape de velours noir à l’intérieur satiné de violet. Histoire d’aller avec sa tenu : robe mi-longue sans manche d’un violet foncé assez profond. Non, ça ne jurer par avec ses cheveux. Le violet était tellement foncé qu’il pouvait s’apparenter à du noir. De toutes manière tous était foncé dans la garde robe de la jeune fille. Pas une once de couleur trop « joyeuse »… Ce qui la rendait un tantinet plus mystérieuse. Et les escarpins noir qui claquer sur le sols ( à a peine treize ans oui oui, mais que voulais vous Anta’ est spéciale ) ne faisait qu’en rajouter un peu plus.

    - Je t’accompagne.


    D’un coup de baguette la jeune fille venir à elle le paquet de cigarette et le briquet. Elle en alluma un qu’elle porta directement aux lèvres avant de ranger tous le reste dans une poches de la doublure de sa cape.

_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 20/11/2018 00:01:54    Sujet du message: ¤ Le retour de Gareth Pearl ¤

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Poudlard Xpress :: Fermé Index du Forum -> Ecole de Magie " POUDLARD " -> SERPENTARD -> Salle commune Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

© Poudlard Xpress 2005 - 2010 Version V.5

ecole-d-harry-potter.xooit.com est un site non officiel.

Tous droits réservés © Copyright & © Kinder