Poudlard Xpress :: Fermé Index du Forum


 
█ Index █ FAQ █ Rechercher █ S'inscrire █ Se Connecter

:: ♦ La Haine de Mucliber, L'enfer de Wells ♦ ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Poudlard Xpress :: Fermé Index du Forum -> Ecole de Magie " POUDLARD " -> SERPENTARD -> Salle commune
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Griffin Mulciber
Serpentard

Hors ligne

Inscrit le: 01 Fév 2009
Messages: 405
Emploi: ..mh ?
Gallion(s): 321 487

MessagePosté le: 11/04/2009 18:23:19    Sujet du message: ♦ La Haine de Mucliber, L'enfer de Wells ♦ Répondre en citant

Il était près de huit heures du soir. Cella faisait quatre heures que Griffin restait la, immobile sur sont lit, a contempler le masque de la défunte Silicia Wells. Le cœur serré, les larmes au bord des yeux, Griffin avait appris qu'elle avait perdu la vie au cours d'un duel avec Dan Evlint. 
 
Deux Grosses larmes tombèrent sur le masque de métal froid. Des larmes de tristesse oui, mais aussi de rage. 
La rancune, la haine, la détermination de Griffin ce jour là était sans pareil. Sans s'en rendre compte, Griffin avait développé pour la mangemort un sentiment puissant qu'il n'avait jamais connu auparavant. Un sentiment qui brûle au fond de son cœur sans qu'il puisse en identifier la nature.  
  
Je m'entrainerais, Miss Silicia. Je vous le jure.  
Je deviendrais aussi puissant que vous l'auriez voulu.  
Je serais à la hauteur de vos espérances  
Je deviendrais un bon mangemort pour vous, pour le  
Seigneur des Ténèbres mais aussi pour moi.  
Peut m'importe les paroles, les menaces et les sortilèges  
Je m'accrocherais à mon rêve.  
Je fais le serment d'honorer ces paroles par les  
Larmes et le sang.  
J'accomplirais la dernière requête que vous m'avez confiée  
Je vous le promets. Que je meurs si je me défile  
  
Encore deux larmes s'écrasèrent sur le masque, suivies de deux gouttes de sang provenant de la paume de la main que Griffin venait de se couper grâce à un couteau d'argent.  Une chaleur monta alors en lui. La chaleur grisante de la haine qui envahissait à présent le corps et l'esprit tout entier de Notre jeune serpentard. Et c'est à une autre personne qu'il fit une promesse 
 
Antarane Wells, tu as déshonoré ta mère. Tu as sali ton nom  
Tu ne mérite pas de vivre. Je ferais de ta vie   
Un enfer et le jour venu, je te tuerais comme me   
l'a demandé ta défunte mère lors de notre rencontre.  
Antarane Wells, a partir de ce jour, j'en fais le serment tu es ma   
Proie. Je ne serais en paix que quand je t'aurais   
Envoyer six pieds sous terre.  
  
Il caressa une dernière fois le masque et le posa dessous son oreiller. Il descendit dans la salle commune ou se trouvais sa cible et d'autres serpentard sans importance. Il décida d'y aller progressivement. D'abord, il lui ferait des petites "Krat's". Sans le vouloir bien entendu... Ensuit ce sera des gènes plus graves. Irritations, maladies prolongées, agaçantes (ou les deux) puis des blessures involontaires et ainsi de suite jusqu'au jour J. Le jour J qu'il attendrait avec impatience. Il prit en main un verre de jus de cassis qui trainait sur une commode. Il y ajouta un "tache perpétuel en poudre" qu'il avait trouvé dans le parc deux ou trois semaines auparavant. Il s'avança vers Antarane et se cogna volontairement le tibia contre la table basse derrière laquelle elle était assise. Le jus de cassis se renversa loin, loin, loin jusqu'a atteindre les vêtements de sa proie. Il avait réussi à tacher son top, son pantalon et ses belles chaussures. 
 
...Bingo...  
 
 Pensa-t-il. Il eu du mal à réprimer un sourire. Il du parler pour dissimuler sa bouche qui s'était tordu en un petit sourire. 
 
Oh, désolé, j'ai trébuché sur cette maudite table...  
 
 Ouf, elle ne l’avait pas remarqué, trop occupé à rouspéter contre lui et à essayer d'essuyer ses vêtements. 
 
Et c'est le début d'une longue suite de maladresse, petite traitre-à-ton-sang...  
 
 
 
 

_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 11/04/2009 18:23:19    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Antarane Wells
Serpentard

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 522
Emploi: Chieuses
Liens familiaux: Tous mort
Gallion(s): 10 800
Pixies:

MessagePosté le: 16/04/2009 13:06:36    Sujet du message: ♦ La Haine de Mucliber, L'enfer de Wells ♦ Répondre en citant

La salle de répet des pixies était...plus ou moins déserte. Et c’était tant mieux. Elle avait envie de se ressourcer auprés de sa basse, mais pas forcément de la compagnie de quelconque personne. Non pas que voilas, ...fin bref, certes, les pixies étaient ses amis, mais là...tous ce qu’elle voulait c’était jouer de la basse tranquille. Histoire de pouvoir mettre un peu de l’ordre dans sa tête. 
 
 
Qu’avait t’elle donc ? Hum... elle venait d’apprendre une nouvelle. Une ENORME nouvelle...Sauf qu’elle ne sait pas vraiment comment elle devait la prendre. C’étaitraimnt quelques ches de bizarre... Une sorte de soulagement meler à une pointe de... regret. Mais pas vraiment de la tristesse....non, enfaite il n’y avait aucune tristesse dans le coeur de Antarane. Vraiment aucune. 
 
 
Vous devez surement vous demandez ce qui mettais Antarane dans cet état. Et bien, patience, j’allais vous le dire. Miss Antarane était dorénavent orpheline. Elle venait d’apprendre que sa mère, Silicia Wells avait été tué lors d’un duel. ‘était un certain Dan Elvint qui avait mis fin au jours de la jeune mangemorte. Et bizarrement, Antarane éprouvé une profonde graytitude pour l’auror. En tuant sa mère, il l’avait libéré d’un...poids, voir un fardeaux. Celui d’être la fille d’une mangemorte. 
 
 
Certes, elle serait toujours la fille d’une mangemorte, ou qu’elle aille et quoi q’elle fasse, mais là, elle pourrit enfin voler de ses propres ailes. Elle n’avait plus sa mère sur le dos, elle n’aurais plus à entendre les plaintes des autres élèves sur les tortures que leus infliger sa mère. Non. Ca mère ne torturerait ni ne tuerait plus penne Elle était morte. Antarane poussa un soupire. Elle était solager. Elle venait de comprendre, d’accepter.  
 
 
Un poids s’enleva alors des épaules de la jeune filles;..libérant un flot d’émotions incomparables dans tous son être. Elle pleura. Oui, Antarane Wells pleura...laissant ses émotions prendre le dessus. Non, elle n’était pas triste, elle relâcher juste toutes la pression qui s’était accumulé sur ses épaules depuis... non pas quelques jours, n même quelqques mois, ni même quelques année. mais depuis le début de sa vie. Non ! Le début de la vie de Antarane Wells, s’était maintenant... 
 
 
Une fois calmé, elle ressortit de la salle de répétition, sans avoir vraiment touché son instrument mais en s’étant assuré que son maquillage avait tenue le choc. Et a vrais dire, il n’avait pas tenu le choc et elle avait du faire quelques retouche. Mais maintenant, elle afficher une tenu impécacble, et s’était tant meiux. Qu’allait t’elle faire maintenant ? Vivre sa vie, comme elle le voudrais. Ne pas se retourner, ne pas regarder en arrière, juste vivre, l‘instant présent. 
 
 
Elle prononça le fameux mots de passe et rentra dans la salle commune des verts et argent. La nouvelles de la morts de sa mère c’était déjà répendu comme une trainer de poudre. Certains s’étonnée même de ne pas la voir habillé en noir. Non, elle était habillé en turquoise et affichait un sourire. Sourire pouvant parâître provouateur pour certains, ceux qui vénéré le seigneur des ténébres et les mangemorts par exemple. Mais sourire surement compris par les autres, ceux qui pensait comme elle, qu’il fallait éradiquer de la surface de cette planète face-de-serpent et ses dobermaans. 
 
 
Elle s’assit dans un fauteuil non loin de là, se servant des feulement de son chat, Baltazard, pour faire partir le première année qui s’était assit dessus. Elle s’installa alors, toujorus souriante, et Baltazard vint se coucher sur l’acoudoire droit du fauteuil. Elle se mit à le caresser et puis... 
Un jus de cassis se raversa sur ses vêtements, par pur réflexe elle se leva. Son fameux sorurie avait disparut et son regard se fit perçant. Elle trouva rapidement l’idiot qui avait fait ça: Mulciber. 
 
 
- Oh, désolé, j'ai trébuché sur cette maudite table...  
 
Je t’en foutrait des maudites tables moi ! non mais sérieusement, Mister Caniche à la con va ! Maintenant ezlle était toutes taché. Elle allait lui en faire voir de toutes les couleurs... 
 
-Non mais tu peu pas faire attention franchement, Mister Caniche. T’es vraiment un cas désespéré mon pauvre. Faut le faire pour ne pas voir une table ! 
 
 
Baltazard se mis à feuler. 

_________________


Revenir en haut
Griffin Mulciber
Serpentard

Hors ligne

Inscrit le: 01 Fév 2009
Messages: 405
Emploi: ..mh ?
Gallion(s): 321 487

MessagePosté le: 16/04/2009 15:32:01    Sujet du message: ♦ La Haine de Mucliber, L'enfer de Wells ♦ Répondre en citant

Non mais tu peu pas faire attention
Franchement, Mister Caniche.
T’es vraiment un cas désespéré mon pauvre.
Faut le faire pour
Ne pas voir une table !


Oui, Griffin avait réussit à l'entrainer dans son petit jeu longue durée. Maintenant il allait continuer sur sa lancer.

Je m'excuse Antarane. C'est juste Que je suis très troublé
Par le décès de ta mère.
C'était une mangemort extraordinaire.
Je la respectais beaucoup et
Sa mort m'afflige.


Il savait bien qu'Antarane Wells s'en fichais royalement de ses sentiments. Il s'efforça de rester calme car elle ne semblait pas être très triste par rapport a la mort de sa mère. Lui en revanche, laverais le nom de Silicia Wells, Surement la meilleur mangemort qui n'ai jamais existé dans les rangs des ténèbres. Mais pour y arriver, il devrait honorer la promesse qu'il lui avait faite. Et pour l'honorer, il faudra attendre que Wells et lui soit seules, a l’abri des regards, dans un lieu propice a un meurtre net et sans bavures. Mais pour l'instant, il devait se contenter de quelques occasions de lui pourrir la vie.

Laisse-moi t’aider à réparer les Dégâts...


Il sortit un mouchoir en tissu noir. Noir pour dissimuler l'encre avec laquelle il avait taché un de ses jeans préférés. Une encre qui, d'après l'humidité et la texture du mouchoir, n'était pas encore sèche. Il lui tendit le mouchoir qu'elle prit avec hâte tout en lui lançant un regard furieux. Quand elle commença à frotter énergiquement son pantalon, Griffin lui dit :

Oh non, attention, j'ai oublié que je m'en
Était servis pour essuyer de l'encre
Oh, vraiment désolé, Antarane...
Parfois je me demande comment je
Peux être aussi tête en l'air...


Cette fois ci il ne pu empêcher un sourire d'une malveillance effrayante déformer son visage au teint cadavérique. Ses pupilles vacillaient de mini-contractions et devinrent ovales. Ainsi, ce n'était pas qu’à cause de la colère qu’elles se déformaient ? Antarane, quand a elle, avait remarqué l'expression démoniaque sur le visage du jeune serpentard. Cette fois ci il ne fit rien pour le cacher. Au contraire, il la fixa dans les yeux pour lui faire comprendre qu'il allait faire de sa vie un enfer

Alors, Antarane Wells ? Comment puis-je me faire pardonner ?


Il découvrit sur ses paroles ses dents pointues aussi blanches que son teint. Un sourire de fou, mais faites confiance au narrateur, il n'y avait que le sourire qui était devenu fou... Un chat s'était mis a cracher contre Griffin. Ce dernier lui lança un regard en billais et le chat rentra les crocs et se réfugia sur les genoux de sa maitresse. C'est avec un Rictus que Griffin replongea ses yeux pleins de fureur dans ceux de Wells. Il attendait sa réaction avec impatience.

_________________
Revenir en haut
Antarane Wells
Serpentard

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 522
Emploi: Chieuses
Liens familiaux: Tous mort
Gallion(s): 10 800
Pixies:

MessagePosté le: 17/04/2009 08:40:22    Sujet du message: ♦ La Haine de Mucliber, L'enfer de Wells ♦ Répondre en citant

... On dit que la haine est une passion...  
 
 
- Je m'excuse Antarane. C'est juste Que je suis très troublé Par le décès de ta mère. C'était une mangemort extraordinaire. Je la respectais beaucoup et Sa mort m'afflige.   
 
Antarane leva les yeux au ciels, désespéremment blasé. Griffin était bel et bien un taré de la vie. Franchement, respecter la mère de qu’elle idée, elle était très bien ou elle était. C’est à dire morte est entérrée six pieds sous terre...  
 
- Y’avais rien à respecter chez elle Mulciber, met toi bien ça dans la tête : ce n’était pas une mangemorte extraordinaire mais une assasin qui a bien mérité de mourire. Idiot.  
 
Si il y avait bien une choses qui la rendait joyeuse, c’était ça, la mort de sa mère... Un bon coup dans les dents à tous les partisans du Lord noir. Non mais franchement, comment pouvait ton regretter une tel personen ? Bah, Griffin ne la connaissait pas, il ne pouvait pas savoir à quel points Silicia était...irrespectable ? Ouais on va dire ça, irrespectable...  
 
- Laisse-moi t’aider à réparer les Dégâts...   
 
Griffin sortit alors un mouchoir de tissus noir. Antarane l’observa avec méfiance. c’est rare un mouchoir noir; Elle s’en saisit tous de même et se mit à frotter énergiquemment ses vêtements... Mais, un l éger petit problème survint..  
 
-Oh non, attention, j'ai oublié que je m'en Était servis pour essuyer de l'encre Oh, vraiment désolé, Antarane... Parfois je me demande comment je Peux être aussi tête en l'air...   
 

Un sourire malveillant se forma alors sur le visage du petit première année. non mais quel culo l vait; Il avait fait expré; eh bah tiens, il allait voir ce qu’il allait voir ce petit idiot de service... Il fia Antarane dans les yeux. Elle soutint son regard. il lui lançait un défit. A partir d’aujourd’hui..il serait tous deux les pires ennemis que le monde est pu connaitre. Siil compter pourrir la vie de Antarane, il devrais faire avec l’esprit de vangeance très présent pour elle... Oeil pour oeil et dents pour dents. Si elle allait surement morfler, le petit chose qui se tenait devant elle, en ferait autant, voir plus...  
 
-Alors, Antarane Wells ? Comment puis-je me faire pardonner ?   
 

Un sourir fou s’afficha sur le visage de Griffin. un sourir à glacer le sang à quiconque, sauf à Antarane. Elle était habitué au surir fou de s mère. Celui deGriffin était bien pâle à coté d’ailleur. Le visage de antarane se fendit alors en un sourir...narquois et sadique. Baltazard s’était réfugié derrière elle, bizarre mais pas vraiment grave. Elle était debout, face à griffin, et grâce à ses talon, le surplomber en hauteur. D’ailleur même sans talons elle aurait était plus grande que lui. Il voulait jouer avec elle, il la prennait pour sa proie... Hum ? C’est ce qu’on allait voir. Elle éclata de son rire cristallin. Mais pas le rire cristallin joyeux non...plutôt le rire cristallin qui vous glace le sang, le rire de sadique... le même que ça mère avait eu...Mais qu’elle n’avait plus.  
 
- Vraiment mulciber, tu veux jouer à ça avec moi ?  
 
Les sorucil de la jeune fille formèrent alors un accent circonflexe. Pff... Pauvre petite choses qui se tenait devant elle. Pour qui la prennait t’il donc. Doucement, sans attirer l’attention de Griffin sur sa main, elle enroula le mouchoir inbiber d’encre autour de la main. Et puis... rapidement, elle écrasa son poing contre le nez du jeune première année. Un « crac » sonor se fit entendre. Griffin avait surement le nez cassé, du sang couler..mélanger à de l’encre noir qui s’était imprimer sur sa peau... La proie devenait le chasseur, le chasseur devenait la proie...   
 
Comme revigoré par le poing que sa maitresse avait mis dans la face de Griffin, Baltazard s’approcha du jeune arçons et lui mordit sauvagement une des deux cheville, puis il revint se placer près de sa maitresse qui jetta le mouchoir imbiber d’encre sur Griffin.  
 
- Tiens, Mister Caniche.. Finalement, ton fameux mouchoir   
m’aura servit... pour t’éclater la face...   
 
Les yeux gris de la jeune fille se firent alors plus..perçant. Elle rejetta sa tête en arrière, faisant pendre ses cheveux blond et châtain et explosa la encore de son rire cristallin et sadique.. Puis, elle se calma et approcha son visage de celui du première année. Le fixant bien das les yeux...  
 
- Va, pleure ma mère, devient comme elle, un moins que rien... Et qaund le temps sera venue, quand tu aura son âge... On se rencontrera... et tu verra...  
 
Que verrais Griffin ? Surement que les mangemorts étaient tous destiné à mourir lors d’un duel. Hum...  
 
 
... Une passion meurtière ? ....  

_________________


Revenir en haut
Griffin Mulciber
Serpentard

Hors ligne

Inscrit le: 01 Fév 2009
Messages: 405
Emploi: ..mh ?
Gallion(s): 321 487

MessagePosté le: 17/04/2009 15:16:24    Sujet du message: ♦ La Haine de Mucliber, L'enfer de Wells ♦ Répondre en citant

Vraiment Mulciber, tu veux jouer à ça avec moi ? 
 
Elle enveloppa sa main dans le mouchoir que Griffin lui avait donné. D'un geste Vif, elle lui donna un coup de poing sur le nez. Son sang sombre se mélangeait à l'encre du mouchoir. Il était sonné. Sa tête tournait, le sol tanguait sous ses pieds, mais Griffin restait debout.
Il avait les yeux fermés. Du sang coulait à flot de son nez qui s'était surement cassé sous la force du coup.
Elle l’avait frappé. Elle avait commit la première violence, ce qui faisait de Griffin une victime aux yeux des témoins dans la salle commune. Plus ça allait, plus elle se prenait les pieds dans le jeu marécageux de Griffin.
Elle se redressa et jeta le mouchoir sur Griffin en lui disant d'une voix narquoise :

Tiens, Mister Caniche... Finalement, ton fameux mouchoir  
m’aura servit... pour t’éclater la face...  
 
Griffin ricana et chuchota discrètement à sa rivale en face de lui, les yeux toujours fermés

Oh... Mon visage m'importe peu... Mais analyse  
Bien la situation Wells. Personne n'a vu ce qui c'est 
Passé avent ce coup. Tu t'es fait piéger. Aux yeux de 
Nos chers camarades, je suis la victime. On dirait bien 
Que tu n'es pas aussi maligne que tu le laisse penser... 
 
Elle explosa d'un rire Cristallin très audible. Quand elle se fut calmée, elle s'approcha de notre serpentard et dit :
 
Va, pleure ma mère, devient comme elle,  
un moins que rien... Et quand le temps sera  
venue, quand tu auras son âge... On se rencontrera...  
et tu verras...  
 
Elle le menaçait ? Cette fois s'en était trop. Griffin la poussa de toute ses forces contre le fauteuil d'où elle c'était levée quelques minutes au paravent. Il ouvrit brutalement des yeux métamorphosés.
Le blanc de ses yeux était à présent injecté de sang. La couleur dorée de ses irises était devenu d'un jaune grossier et ses pupilles ovales avaient laissé place a deux traits verticales. Tellement d'efforts pour se contrôler, tellement de sang froid dépensé pour en arriver à exploser a cause d'un simple accès de rage. Une veine palpitait dans sa tempe.
Il immobilisa la jeune femme en lui appuyant son avant bras contre sa gorge et plongea son regard maléfique dans les yeux gris d'Antarane. C'est alors qu'une goute de sang perla au coin de sa lèvre. Griffin savait se qu'il était en train de faire. C'était plus fort que lui, il voulait lui faire mal... C'est alors dans un Effort colossale qu'il reprit ses esprits et cria de toute la portée de sa voix

JE DEVIENDRAIS MANGEMORT ! 
LE PLUS PUISSANT QUI N'AI JAMAIS EXISTER 
ET NI TOI, NI PERSONNE NE M'EMPECHERA DE 
SERVIRE LE SEIGNEUR DES TENEBRES 
TOUTE l'ETERNITEE !  
 
Il décrocha son regard de celui d'Antarane et relâcha l'étreinte de son bras. Il se retourna et couru dans la salle de bain. Ses yeux lui brulaient. Il avait l'impression que ses yeux avaient laissé place à deux boules de feu brulantes. Il ouvrit un robinet en argent et passa sa tête en dessous pour laisser couler l'eau fraiche sur ses yeux et son nez qui lui faisait également souffrir. Tout le monde croirait qu'il serait la victime et tant mieux pour lui car cella fera une gêne de plus pour Antarane.
_________________
Revenir en haut
Antarane Wells
Serpentard

Hors ligne

Inscrit le: 03 Juil 2008
Messages: 522
Emploi: Chieuses
Liens familiaux: Tous mort
Gallion(s): 10 800
Pixies:

MessagePosté le: 24/04/2009 11:56:44    Sujet du message: ♦ La Haine de Mucliber, L'enfer de Wells ♦ Répondre en citant

- Oh... Mon visage m'importe peu... Mais analyse Bien la situation Wells. Personne n'a vu ce qui c'est Passé avent ce coup. Tu t'es fait piéger. Aux yeux de Nos chers camarades, je suis la victime. On dirait bien Que tu n'es pas aussi maligne que tu le laisse penser... 
 
Oh, mais passé pour la méchante aux yeux des autre simporter peu à Antarane. Combiens de fois depuis qu’elle était à Poudlard elle était passé our la méchante de sevice ? La fouteuse de merde, la sadique du quartier... Peu lui importer. Combiens de ...victimes avait t’ekle déjà eu ? Sa cousine Willow, Middel fils, ikims, parkinson... et j’en passe. Alors, un de plus ou un de moins... Mister Caniche ajouté à la liste ou pas.. peu lui importer, mais alors vraiment peu. Griffin n’était d’ailleur qu’un moins que rioen doublé d’un imbécile fanatique de mangemort. ne choses donc que l’on pouvait négliger, une personnes sans ggrande importance... 
 
Mais cette coses sans importance changea brutalemment d’aspect lorsque Antarane vint à parler de Silicia. Hum... c’est qu’il était teigneux comme sale bête. Il tenta tnt bien que mal... de couper le souffle à Antarane ? En l’immobilisant, mettant son bras contre la gorge de la jeune serpentard qui restait... Stoïque. Griffin péter un cable. Elle avait donc gagner. Pauvre petite choses. La mort de la mère de Antarane le toucher à ce points là ? A croire. Eh bien...voilas qui pourrait servir à notre jeune fille.  
 
- JE DEVIENDRAIS MANGEMORT ! LE PLUS PUISSANT QUI N'AI JAMAIS EXISTER ET NI TOI, NI PERSONNE NE M'EMPECHERA DE SERVIRE LE SEIGNEUR DES TENEBRES TOUTE l'ETERNITEE !  
 
Un sourire narquois fendit le visage de Antarane. Elle fixa Griffin dans les yeux. Amusé ar tant de fanatisme. Un gars dans son genre n’irait vraiment pas loin. Mais alors pas du tout. Comment pouvait t’on aller loin si on ne prennait pas conscience des obstacles, si on n’arrivait pas à voir la vérité en face. certes, Grififn était déterminé. Mais comment un gamin de onze ans pouvait avoir une idée de ce qu’il ferait pour « l’éternité » ? Savait ‘il au moins ce que voulais dire ce mot ? Ce qu’il imposait. non, surement pas. Il parlait sans avoir ne serais-ce qu‘une petite idée de quoi il parlait. 
Il voulait devenir mangemort ? Soit. Savait t’il au mois ce que cela impliqué d’être un mangemort ? non, surement pas. Il était bel et bien aveugle. 
Antarane observa so nouvel ennemis, ou plutôt sa nouvelle proie partir, le regard impassible mais avec un bref sourire flottant sur le visage. Elle allait s’amuser et même plus.  
Baltazard miaula à côté d’elle et une personne lui demanda comment elle allait. Elle vrilla le regard sur cette personne. 
 
- Bien. Mister Caniche ...m’amuse. 
 
Elle sortit ensuite de la salle commune, direction son dortoire. Il valait mieux qu’elle se change et qu’elle mette ses vêtement actuels à lavé. Vu l’état dans lequel ils étaient. Hum... amusant mais stupide le caniche. 
 

_________________


Revenir en haut
Dann Pugnacious
Serpentard

Hors ligne

Inscrit le: 04 Avr 2009
Messages: 30
Emploi: élève
Liens familiaux: //
Gallion(s): 574

MessagePosté le: 04/05/2009 10:19:30    Sujet du message: ♦ La Haine de Mucliber, L'enfer de Wells ♦ Répondre en citant

Alors que Griffin et Antarane partaient, la salle commune tombait dans un brouhaha. Tous parlaient de la scène qui venait de se passer. Tous donnait une histoire différente de celle qui c'était passé. Car moi j'avais suivit la scène de fond en comble. Fermant mon livre de potion, je vais dans la salle de bain là où Griffin se refuge. Lorsque j'entre, je vois Griffin, le nez en sang.

-Griffin, sa va ? J'ai vu se qui s'est passé, comme toute la salle. Sauf que moi j'ai tout vu. Je sais que tu n'es pas la victime, mais ne t'inquiète pas, je ne dirai rien.

Je ne m'imaginai pas la scène qui aurait put se passé si je serai à la place de Griffin. Je l'aurai tué et pour ne pas abimé ma baguette, je l'aurai fait avec mes mains, comme se que je faisais aux Moldus de mon village, mais j'aurai put être viré. J'admirai la sagesse dont Griffin avait fait preuve. Mais se qui m'a frappé le plus, c'est se que dit Griffin lorsque qu'il était en colère:

JE DEVIENDRAIS MANGEMORT !
LE PLUS PUISSANT QUI N' AI JAMAIS EXISTER
ET NI TOI, NI PERSONNE NE M'EMPECHERA DE
SERVIRE LE SEIGNEUR DES TENEBRES
TOUTE l'ETERNITEE
!

Donc Griffin voudrait être mangemort, comme moi. Il a l'air si déterminé à devenir se que tout le monde devrait faire, servir le seigneur des Ténèbres.

- Griffin, je veux savoir, tu veux réellement devenir un mangemort? Tu te rappelle se que tu as dit dans la salle? Moi aussi je veux être mangemort, comme mon père mais il veut attendre ma majorité pour me présenté au seigneur des Ténèbres. Tu n'a pas quelqu'un dans ta famille qui est mangemort ? Moi, mon père en est un. Tu es déterminé à se que je vois.

Pour la première fois de ma vie, je souris à quelqu'un d'autre que mon père. Griffin est peut-être se que l'on appelle un ami. En tous cas, ce sera le premier. Un ami en onze ans, ce n’est pas si mal.

-Ton nez est vraiment dans un sale état, tu veux aller à l'infirmerie ? Elle ne t'a pas raté hein?!

Voilà, je crois que j'ai un ami. Je préfère avoir un bon ami qu'une trentaine de bon à rien. Je suis sur que Griffin et un peu près comme moi. Se qui m'a étonné le plus, c'est le sujet de Miss Silicia qu'a abordé Griffin. Depuis le décès de Miss Silicia, Griffin a changé. Peut-être qu'il y avait un lien entre eut, que sais-je. Mais se n'est sûrement pas le moment de parler de sa. Pour une fois que j'ai un ami, je ne vais quand même pas tout gâché. Se serait idiot en plus, Griffin n'a peut-être pas envie d'en parlé, c'est peut-être personelle se que je doute fort à moin que Griffin a impressioné Miss Silicia par sa volonté à être un serviteur du seigneur des Ténèbres: un mangemort...
_________________
http://img.xooimage.com/files26/5/e/8/ban-eb6865.jpg

Citius, altius,fortius
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 25/09/2018 05:50:32    Sujet du message: ♦ La Haine de Mucliber, L'enfer de Wells ♦

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Poudlard Xpress :: Fermé Index du Forum -> Ecole de Magie " POUDLARD " -> SERPENTARD -> Salle commune Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

© Poudlard Xpress 2005 - 2010 Version V.5

ecole-d-harry-potter.xooit.com est un site non officiel.

Tous droits réservés © Copyright & © Kinder